Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 21:58

http://www.cinemapassion.com/lesaffiches/Starbuck-affiche-7820.jpg

Depuis le 24 Juin et jusqu'a aujourd'hui (seulement quatre jours, ça fait court...) , les cinémas français organisaient la Fête Du Cinéma , quatre jours pour profiter d'une séance acheté , toutes les suivantes a 2 euros 50 : une offre sympathique , et qui m'a permis de me faire une journée ciné avec trois sorties de la semaine , "Starbuck", "Bel Ami" et "L'Age de Glace : La Dérive Des Continents". Et commencons par la "comédie" du québécois Ken Scott , qui a été vendu comme une comédie alors qu'au fond , le film est plus un drame touchant et réaliste qui aborde un sujet qui remue les débats en Amérique du Nord et en France aussi , mais le manque de légèreté est plus que désagréable et dommage...

 

http://lebuzz.info/wp-content/uploads/2011/07/film-starbuck-patrick-huard-antoine-bertrand-ken-scott-photo-2.jpg

Partant d'une idée très originale et qui offre une source d'idées infinis , le scénario raconte comment un galerien coincé entre un boulot ennuyeux et les dettes va devoir gérer la découverte de sa paternité de plus de 533 enfants du a ses dons de sperme vingt ans auparavant et la découverte de ces enfants biologiques qui ne sont pas vraiment les siens mais qui veulent le découvrir , une intrigue très originale et donc intéressante mais exploité presque totalement dans le drame , dans l'émotion qui fonctionne avec de très belles scènes mais le manque de légèreté est vraiment déplorable , on est touché mais on ne rit pas assez pour qualifier le film de comédie.

 

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos-film/photos-acteur/starbuck-3086080/starbuck-un-film-de-ken-scott-photo-12/54149992-1-fre-FR/Starbuck-un-film-de-Ken-Scott-Photo-12_portrait_w858.jpg

Etant donné mon inculture complète sur le cinéma québecois , c'est avec surprise que j'ai découvert ce casting avec en tête d'affiche Patrick Huard , acteur du pays qui incarne le galerien en quête de responsabilité qui se fait surnommé Starbuck , et il est plutôt bon dans l'exercice : comme un clown triste, il essaye de réparer les erreurs du passé et son obstination a bien faire est des plus touchantes ! Ressort comique du film , l'avocar amateur Antoine Bertrand sert a lâcher la bonne vanne pour essayer de relacher un peu la tension , de rendre le drame plus léger et c'est important qu'il y ait un rôle comme celui-la, au milieu de seconds rôles qui ne se démarquent jamais vraiment...

Devenu connu de l'autre côté de l'Atlantique grâce a ce film , Ken Scott trouve des perles d'ingéniosité et d'ironie pour filmer les découvertes de Starbuck face a tous ces enfants , toutes ces personnalités qu'il a procréer mais qu'il n'a jamais connu. Il déploie un éventail d'idées assez impressionnant , mais retombe aussi dans la lourdeur des drames typique , larmoyant et qui cherche a tirer la larme du spectateur en le forcant presque a pleurer. Mais heureusement que le scènario très simple et touchant cache cette lourdeur larmoyante. 

Un drame émouvant , touchant mais pas assez léger pour vraiment , vraiment plaire.

 

Note : 2,5/5

Partager cet article

Published by SuperMadara - dans Critiques : Drame
commenter cet article

commentaires